fbpx
Vous lisez actuellement
Week end en Bourgogne : la route des grands crus

Week end en Bourgogne : la route des grands crus

Les vignes du Domaine Faiveley surplombe la route des Grands Crus

Pour vivre un véritable moment culturel et œnologique, rien de mieux que de passer un week end en Bourgogne sur la route des Grands Crus, également appelée la route des Vins de Bourgogne. A moins de 3h de Paris et parfaite pour un long week-end de 3 jours, cette traversée promet de vous offrir une prestigieuse escapade entre Beaune et Dijon. Vous vous imprégnerez alors de la culture du vin de la région et découvrirez l’histoire de ses deux villes principales. 

Dijon, première étape de votre week end en Bourgogne

Rendons-nous à Dijon, cette commune française située dans le département de la Côte-d’Or et capitale historique du duché de Bourgogne. Nommée par beaucoup « la ville au cent clochers » en raison de son grand nombre d’églises, Dijon attire les touristes pour la gastronomie de sa région grandement réputée. Pain d’épices, crème de cassis, kir ou encore moutarde de Dijon, les traditions culinaires de la ville n’ont jamais déçu personne. 

Lors de votre passage dans la capitale bourguignonne, visitez le Palais des Ducs de Bourgogne qui est le bâtiment incontournable de la ville. Englobant l’ancien logis ducal médiéval et le palais des États de Bourgogne du XVIIème siècle, le Palais avait pour objectif de mettre en avant le pouvoir du roi. Faites ensuite un tour au Musée des Beaux-Arts de Dijon situé au cœur de la ville, qui est l’un des plus anciens et importants musées de France. Puis, baladez-vous au Jardin Botanique de l’Arquebuse qui couvre environ 3 500 espèces de plantes botaniques venues de la Bourgogne et du monde entier réparties sur plus de 5 hectares. 

Débutez votre week end en Bourgogne par une visite de Beaune
Débutez votre week end en Bourgogne par une visite de Beaune

Que visiter lors d’un weekend à Beaune ?

Direction Beaune, votre deuxième étape sur la route des grands crus, une commune fleurie située à 45 kilomètres au sud de Dijon et 150 kilomètres au nord de Lyon. Cette charmante ville de Bourgogne bénéficie d’un riche patrimoine architectural et historique qui amène de nombreux visiteurs chaque année. À l’heure actuelle, Beaune est considérée comme la capitale des Vins de Bourgogne, ce vignoble qui s’étend sur 250 kilomètres du nord de Chablis au sud du Mâconnais. 

Lors de votre escapade à Beaune, rendez-vous au Musée de l’Hôtel-Dieu également dit « les Hospices de Beaune ». Fondé au XVème siècle par le chancelier des ducs de Bourgogne, cet Hôtel-Dieu se fait remarquer par son style gothique et sa toiture en tuile vernissée de Bourgogne. Vous pourrez également admirer la basilique Notre-Dame de Beaune qui fait partie des dernières grandes églises romanes de la région. Datant de la seconde moitié du XIIème siècle, la basilique est classée au titre des Monuments historiques de France. Pour conclure votre visite, prenez l’air au Parc de la Bouzaize au style architectural anglais où vous pourrez découvrir un petit parc animalier. Vous pourrez également vous promener en barque dans les eaux du parc avant de reprendre votre périple sur la route des Grands Crus.  

La route des Grands Crus, qu’est-ce que c’est ?

Votre week end en Bourgogne ne doit se faire sans partir à la découverte de la route des Grands Crus. Cette dernière est une route touristique longue de 60 kilomètres et créée en 1937 par le conseil général de la Côte-d’Or. À sa création, cette route des vins de France avait pour objectif de développer la commercialisation des vins de Bourgogne ainsi que l’œnotourisme et le tourisme en soit. Elle attire chaque année des milliers de visiteurs, qu’ils soient aguerris, amateurs ou professionnels du vin. Cette route étroite traverse une partie du vignoble de Bourgogne, soit 38 villages viticoles au charme incroyable.

Comment se rendre sur la route des Grands Crus et qu’allons-nous y voir ? 

La route des Grands Crus est accessible à tous et très intuitive. Dès la sortie de Dijon, le point de départ de votre parcours, des panneaux de couleur marron sont placés tout au long de la route pour que vous puissiez suivre facilement l’itinéraire. 

Grâce à ceux-ci, impossible de manquer les deux sous-régions viticoles du vignoble de la Côte-d’Or, premièrement la Côte de Nuits et ses terroirs et villages réputés : Gevrey-Chambertin, Vosne-Romanée ou encore Nuits-Saint-Georges. Les habitants ont renommé cet endroit « les Champs-Elysées de la Bourgogne » de par ses vins emblématiques mais également car cette région n’excède pas, par endroit, 300 mètres de largeur !

C’est au coeur de Nuits-Saint-Georges que le Domaine Faiveley vous accueille pour une visite guidée du domaine suivie d’une dégustation de cinq vins dans leur cuverie « le 38 ». 

Les vignes du Domaine Faiveley surplombe la route des Grands Crus
Les vignes du Domaine Faiveley surplombe la route des Grands Crus

Puis vous entrerez sur la Côte de Beaune. C’est là-bas que vous dégusterez de délicieux Meursault, Aloxe-Corton ou encore Chassagne-Montrachet. Vous passerez par des lieux emblématiques de la région et aurez l’occasion d’admirer des paysages somptueux du vignoble de la Bourgogne.  

Le long de votre route, vous trouverez le Château de Pommard. Vous pourrez y effectuer une dégustation de cinq vins du domaine et de la famille Carabello-Baum. 

Non loin de là, c’est la Maison Champy qui vous attend pour vous faire découvrir ses caves datant du XVème siècle. Évidemment, une dégustation de cinq vins classés en Villages et Premiers Crus de la Maison Champy est prévue en fin de visite.

Ces lieux oenotouristiques mythiques peuvent être également être découvert à vélo le temps d’un week end en Bourgogne ; une très belle manière de profiter un maximum de cette région si nature ! Et tout est prévu : un parcours balisé nommé la Véloroute offre une vue imprenable sur le vignoble bourguignon et traverse la plupart des villages renommés tels quel Pommard, Volant, Chambolle-Musigny et tant d’autres. 

Cet itinéraire exceptionnel vous mènera à la rencontre de certaines appellations et vins bourguignons les plus prestigieux de France : à ne louper sous aucun prétexte ! 

 
Partez à la découverte de trésors viticoles le temps d'un week end en Bourgogne
Partez à la découverte de trésors viticoles le temps d’un week end en Bourgogne

Quelles sont les spécificités viticoles de la Bourgogne ? 

Le vignoble de Bourgogne s’étend sur 250 kilomètres du nord de Chablis au sud du Mâconnais. Il comprend 84 appellations d’origine contrôlées (AOC), 33 appellations « Grands Crus », 45 appellations « villages » et 6 appellations « régionales ». Les climats de ce vignoble sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2015. En Bourgogne, le climat est un terme spécifique pour désigner le terroir viticole. Les délimitations de ces derniers existent depuis des siècles et n’ont quasiment jamais été modifié. Chaque climat est une parcelle de vigne qui possède son histoire, son nom, son goût et sa place dans la hiérarchie des crus.

La Bourgogne produit des vins rouges et rosés (31,5%) ainsi que des vins blancs (60,5%) et du crémant (8%). Du côté des vins rouges, nous allons retrouver le pinot noir qui est un cépage très ancien ainsi que le gamay. Pour ce qui est des vins blancs, nous retrouverons le chardonnay qui est un cépage blanc français devenu un cépage international ainsi que l’aligoté.

Voir aussi
Dijon sous la pluie

La superficie de vignes de la Bourgogne représente 29 500 hectares, dont 25 000 hectares en appellation d’origine contrôlée. La production s’élève à 1 500 000 hectolitres de vin, soit environ 200 000 000 bouteilles. 

Au programme de ce week end en Bourgogne donc ? Dépaysement, découverte, savoir-faire et authenticité.

Découvrez en plus sur le vignoble de Bourgogne sur le site de Winalist, partenaire de vos itinéraires viticoles. 

FAQ & Ressources utiles

Que faire lors d’un week-end à Beaune ?

– Visiter les Hospices de Beaune
– Se perdre dans les ruelles du centre historique
– Flâner sur les remparts
– Tout apprendre sur les Climats
– Déguster les vins de Bourgogne
– Visiter la Moutarderie Fallot
– Se détendre au parc de la Bouzaize
– S’émerveiller devant les lumières de Beaune
– Visiter la Côte de Beaune et la Côte de Nuit
– Survoler la route des Grands Crus en montgolfière

Que visiter en Côte de Beaune et en Côte de Nuits ?

Sur la Côte de Beaune, nous vous recommandons particulièrement de visiter :
– Le château de Savigny les Beaune et son excentrique collection de voitures, motos, avions et autres engins…
– Le site de la Veuve Ambal à Montagny les Beaune où vous apprendrez tous les secrets de fabrication du crémant de Bourgogne. Le parcours au coeur du site de production est très intéressant et ludique. La visite se termine par une dégustation des différents crémants de la maison : cuvée prestige, rosé, blanc de blancs, blanc de noirs, fût de chêne…
– Le village de Meursault.
– Le château de Pommard pour une visite du vignoble, du domaine et une dégustation.

Sur la Côte de Nuits, ne manquez pas :
– Le château du Clos de Vougeot.
– Le Cassissium pour tout savoir sur la crème de cassis.
– Le village de Nuits Saint Georges.
– La fromagerie Gaugry pour déguster tous nos bons fromages régionaux !

Visiter Beaune : Les informations pratiques

– Pour préparer votre séjour : office de tourisme du Pays Beaunois.
– Un guide ? Nous vous conseillons le Guide Vert Bourgogne Michelin pour préparer votre séjour en Bourgogne.
– Accès : Beaune est facilement accessible en train. Comptez 2h30 depuis Paris, 1h30 depuis Lyon, 20min depuis Dijon. – Vous pourrez également louer une voiture si vous souhaitez profiter de votre weekend à Beaune pour découvrir la route des Grands Crus.
– Quand visiter Beaune ? Beaune peut se visiter toute l’année mais les paysages des vignes seront plus beaux d’avril à novembre !

Visiter la Bourgogne en 1 week-end : que voir ?

– Dijon
– La Route des Grands crus
– Les hospices de Beaune
– L’abbaye de Cluny
– Le parc naturel régional du Morvan
– Vézelay
– Le chantier médiéval de Guédelon
– L’Abbaye de Fontenay
– Flavigny sur Ozerain
– Le château de Bussy Rabutin
– Le MuseoParc d’Alésia

Retour en haut