fbpx
Vous lisez actuellement
Carafer son vin, pourquoi et comment faire ?
Sombre Clair

Carafer son vin, pourquoi et comment faire ?

Carafer son vin, l'origine
Week-end oenologie en Alsace !
Les vignes de Bourgogne durant un week-end oenologie
Week-end oenologie dans les vignes du Languedoc
Voir la galerie
Week-end oenologie en Alsace !

Que vous soyez amateurs, passionnés ou professionnels dans le domaine du vin, vous savez mieux que tout le monde que l’œnologie est un art à elle seule. Il est vrai que l’étude des techniques de fabrication et de conservation des vins peut s’avérer être très complexe. Pour être plus compréhensible, elle a son propre vocabulaire. 

En parlant de vocabulaire œnologique, avez-vous déjà entendu parler de « carafer son vin » ? Ce verbe est uniquement dédié au vin, on ne peut d’ailleurs carafer autre chose que son vin. Mais connaissez-vous l’utilité de cette procédure ?

Pour que rien ne vous échappe et que vous soyez le plus informé en la matière, nous avons décidé de vous expliquer pourquoi et comment carafer son vin. 

L’origine de la pratique

Carafer son vin, l'origine
Carafer son vin, l’origine

Carafer son vin est une pratique qui suscite beaucoup d’intérêt autant chez les amateurs que chez les professionnels du vin. Il faut d’ailleurs soulever le fait que cette pratique n’est pas appréciée par tous. Quand certains jurent qu’il faut carafer un vin pour développer ses arômes, d’autres ne sont pas du tout en accord avec cette pratique.

Revenons quelques décennies auparavant pour y voir plus clair. Le « carafage » était autrefois une pratique de la « haute bourgeoisie ». Cette classe sociale carafait son vin pour l’aérer et développer ses arômes mais ce n’était pas sa première utilité. Pour eux, mettre leur vin en carafe permettait de ne pas étaler l’étiquette de la bouteille lors des dîners. En effet, il fallait éviter à tout prix de passer pour un nouveau riche car la discrétion était un marqueur important de l’éducation. 

Aujourd’hui, carafer son vin ne correspond pas à un code social mais à un code purement œnologique. C’est un geste technique permettant d’améliorer la qualité du vin.

Pourquoi carafer son vin ?

Vieux vin, vin jeune, carafer son vin n'est pas un automatisme à avoir !
Vieux vin, vin jeune, carafer son vin n’est pas un automatisme à avoir !

La mise en carafe d’un vin n’est pas obligatoire. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire de la pratiquer avec toutes les bouteilles que vous possédez. Carafer son vin peut s’avérer être utile avec un vin jeune qui présente un goût légèrement amer en bouche voire même râpeux, c’est que l’on appelle « avoir l’astringence marquée » dans le vocabulaire œnologique. Cela lui permettra de « s’ouvrir ».

Pour que ce vin développe ses arômes et ainsi s’adoucisse, il est conseillé de le transvaser dans une carafe à parois larges. Cela lui permettra, au contact de l’air, de s’oxygéner ou de s’aérer comme diraient les sommeliers. Avant d’opter pour cette pratique, nous vous recommandons de goûter votre vin au préalable afin de juger par vous-même si votre vin jeune en ressent le besoin. 

Il est également bon de savoir que tous les vins n’obtiennent pas les mêmes vertus après avoir été mis en carafe. Un vin riche en tanins pourra plus facilement se carafer que ceux en comportant moins. De plus, le carafage permettant de développer les arômes et d’accentuer le fruit, il convient principalement aux vins blancs tels que les vins de la vallée du Rhône ou encore les bourgognes de la côte de Beaune. Cette pratique peut également servir aux vins rouges jeunes et charpentés : les médocs de moins de 10 ans, ceux du Languedoc ou encore de la vallée du Rhône. 

Comment carafer son vin ?

Carafer son vin, tout un art ?
Carafer son vin, tout un art ?

Mettre un vin en carafe n’est pas le geste le plus difficile mais il faut être minutieux. Une fois la bouteille ouverte, il vous suffit de l’incliner et de verser (très) doucement le liquide sur le long de la paroi. La tradition dit qu’il faut allumer une bougie du côté de la paroi de la carafe sur laquelle vous versez le vin, ainsi la lumière qu’elle procure vous permettra de constater le dépôt présent dans le vin. Il est conseillé de laisser le vin en carafe pendant 2h voire 3h pour les vins les plus astringents.  

Voici les étapes à suivre pour carafer son vin en fonction de ses caractéristiques :

Carafer un vieux vin 

Carafer un vieux vin peut être risqué. En effet, la bouteille ayant reposé des années dans votre cave, l’oxygéner aussi rapidement peut lui faire un choc. De manière générale, il faut donc éviter de carafer un vin vieux. Vous pouvez en revanche le décanter. Il suffit d’ouvrir la bouteille en amont (au moins deux heures avant de la déguster et parfois même le matin pour le soir) et d’en verser un peu dans un verre pour que le vin se situe au niveau des épaules de la bouteille. Laissez reposer la bouteille dans votre cave s’oxygène en douceur. Évidemment, vous pouvez remettre le contenu du verre dans la bouteille au moment du service. 

Carafer son vin jeune

Si vous vous apprêtez à déguster un vin un peu jeune lors de votre déjeuner, dîner ou même durant l’apéro, il ne peut être que bénéfique de le mettre en carafe. En effet, les tanins de ce vin jeune risques d’être un peu durs selon son âge et le carafage va permettre de les adoucir. Néanmoins, tous les vins jeunes ne sont pas à carafer. Évitez certains cépages tel que le Pinot noir qui supportent assez mal la mise en carafe. Pour les vins blancs, aucun souci à vous faire, ils adorent ça ! 

Avec quoi carafer son vin ?

Il existe beaucoup de modèle de carafe à vin
Il existe beaucoup de modèle de carafe à vin

Nous avons sélectionné pour vous cinq jolies carafes à utiliser pour vos prochaines dégustations :

Sachez que les carafes à vin sont un cadeau homme et femme très apprécié.

Winalist vous accompagne sur la route des vins de votre choix pour des visites et dégustations de qualité ! Plus de 600 vignerons sont à retrouver sur Winalist. Ils seront les mieux placés pour vous parler de carafage de vin de leur propre cuvée.